Une version un peu modifiée du patron Arum

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il y a quelques semaines déjà, lorsqu’il faisait encore bien chaud, j’ai eu envie de faire un projet facile à réaliser sur un week-end. J’ai repensé au patron, que j’avais offert à ma sœur : la robe Arum de Deer & Doe. Je lui avais piqué quelques mois plutôt, bluffée par les deux versions, qu’elle avait réalisée (la coupe lui allait superbement bien => bravo sœurette! Tu as assuré, surtout en utilisant la machine de Grand-Mère, qui coud un peu vite, il est vrai 😉 ).

A la base, ce patron, accessible aux débutants, ne devait normalement pas trop me poser de problème. Mais voilà, par sa simplicité, ce modèle m’a donné envie de le transformer. Et donc d’un projet très simple, je suis vite passée à un projet un peu plus ambitieux. Par conséquent, il m’a fallu bien plus qu’un week-end pour en venir à bout. Bref, encore une fois, la simplicité et moi ça fait deux 🙂 .

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour le tissu, mon choix s’est porté sur une viscose imprimée de petits papillons, assez fine et fluide, qui me semblait plutôt adaptée pour les manches kimono de ce modèle. J’ai également choisi de réaliser une version haut manche courte, plutôt que la version robe (notamment pour éviter qu’elle ne reste au placard).

Passons maintenant à la modification, qui m’a demandé le plus de temps : l’encolure. Au départ, j’avais dans l’idée de réaliser un col. J’adore celui de ma blouse Airelle, que je porte très régulièrement. J’avais donc envie de retenter l’expérience avec ce haut, en dessinant cette fois-ci mon col moi-même. J’ai repris la courbe de l’encolure en m’aidant de la parementure et puis ai réalisé la forme du col en ajoutant les valeurs de couture. Je me suis ensuite aidée des explications de la blouse Airelle pour le montage.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Niveau réalisation, je n’ai pas rencontré de problème particulier. Mais lors de l’essayage, j’ai eu un sérieux doute sur le rendu. Les couleurs, les matières, la forme du col… je trouvais cette version un peu trop sage, même si elle était tout à fait portable. A ce moment là, j’ai beaucoup hésité entre d’un côté l’envie de la finir rapidement (puisque qu’il ne restait que les ourlets à faire) mais avec le risque qu’elle soit peut portée, et de l’autre, défaire ma petite customisation avec le risque de déformer l’encolure. Au bout d’un temps certain 🙂 , je me suis finalement décidée à découdre ce col.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour ma deuxième tentative d’encolure, j’ai choisi de partir sur la réalisation d’une goutte. J’ai redécoupé la forme du col et ai cousu au niveau de la goutte en question une petite parmenture (hum, c’est clair??). J’ai fini l’encolure avec un biais posé à cheval sur le bord du tissu, en faisant un maximum attention à ne pas déformer l’encolure. Pour cette dernière étape, j’ai pris le temps de faufiler avant de coudre… Enfin je ne devrais pas dire cela ainsi, « pris le temps » sonne comme une contrainte, alors que j’adore faire mes petits points à la main, calée sur le canapé en regardant la télé^^. C’est d’ailleurs, en songeant à cette étape, que j’ai eu envie de tout défaire.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au final, je me retrouve avec un haut passe-partout, avec une modification plutôt discrète. Cela me convient bien mieux. Il peut paraître un peu terne sur les photos, mais j’ai en tête de me coudre des pièces de couleurs, qui je pense, iront parfaitement avec ce haut.

Un dernier petit mot, concernant la forme de ce modèle : je trouve particulièrement réussi le dos cintré, qui féminise délicatement l’ensemble, tout en restant très agréable à porter.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Laisser un commentaire