Une nouvelle face pour un nouveau projet

Temps de lecture : 3 min

Je reviens par ici aujourd’hui, pour vous parler de la création d’un nouvel espace, sur lequel je suis entrain de travailler depuis quelques mois. En fin d’année dernière, je me suis beaucoup interrogée sur la suite à donner aux deux petits patrons que vous pouvez retrouver ici et aussi ici. Au tout début, j’ai eu envie de créer ces patrons pour comprendre, expérimenter et me challenger. Je n’avais pas sérieusement envisagé de créer une marque de patrons. Même si j’ai beaucoup aimé me frotter à cet exercice, j’ai vite compris qu’il me manquait quelque chose. J’ai eu besoin de me poser et aussi de me changer les idées en faisant autre chose, pour arriver à comprendre ce qui clochait et m’empêchait d’avancer (c’est pour cette raison, que j’ai finalement peu parlé couture par ici ces derniers temps).

Avec le temps, je me suis rendue compte qu’avant de chercher une idée de projet, il était important que je revienne à l’essentiel et que je redéfinisse un objectif, qui me parle vraiment. J’ai toujours aimé l’idée de montrer que la couture de vêtements peut être plus accessible qu’elle en a l’air, et c’est d’ailleurs cet aspect que j’ai voulu mettre en avant lors de la création de mon premier patron. Mais en me replongeant dans le passé, je me suis rendue compte que le plus important, lors de mes petits ateliers, avait été de faire en sorte que chaque participant passe un agréable moment. Cet objectif peut paraître très basique, mais mettre le plaisir de coudre au cœur de mon projet me semble essentiel.

Par la suite, j’ai aussi compris la raison de cet intérêt : cet axe de développement me parle vraiment, car elle amène, entre autre, à s’interroger sur le processus de fabrication d’un vêtement chez un particulier. Or, dans mon métier actuel, améliorer le processus ou les méthodes de travail est un sujet que j’aime aborder. J’ai alors compris que la vrai source de motivation venait de la perspective de mettre en pratique cette compétence dans un univers que j’affectionne particulièrement.

C’est ainsi que j’ai eu envie de regarder de plus près l’enchaînement des étapes, ainsi que les étapes en elle-même de la réalisation d’un vêtement. Regarder la couture sous cet angle m’a ouvert à de nouvelles perspectives. Je me suis alors servie de tous ce que j’ai pu apprendre ces dernières années, pour tenter d’identifier des points d’amélioration, qui me semblaient intéressant à étudier et qui permettrait de répondre à mon objectif. J’ai notamment identifié un axe de travail, qui me semble avoir du sens. Mais avant de le développer, j’ai besoin de m’assurer que je vais bien dans la bonne direction et que cela répond vraiment à un besoin.

C’est pour cette raison, que j’ai créé un questionnaire, afin d’interroger toutes les personnes qui seraient sensibles à la réalisation de ses propres vêtements, qu’ils soient experts ou non initiés. En parallèle, je me suis interrogée sur la forme et surtout sur l’endroit où j’aimerai loger ce nouveau projet. Ne souhaitant pas le mélanger à ce carnet (qui est plus un lieu d’expérimentation qu’autre chose), j’ai choisi de scinder ce site en deux parties bien distinctes, afin d’ouvrir un nouvel espace dédié à la réalisation de contenus plus aboutis. Je l’ai nommé « côté guide », en clin d’œil à l’univers du voyage, qui m’inspire depuis que j’ai renommé ce blog Nos jolies escapades. Si cela vous intéresse, voici le lien vers l’article et le questionnaire. N’hésitez pas à le partager, cela m’aidera à évaluer la pertinence de ce projet.

A l’heure où j’écris, je suis en pleine phase d’étude de faisabilité. Il est possible que j’ai envie de partager les coulisses de ce nouveau projet. Si cela vous intéresse, je vous conseille de vous abonner à ce nouvel espace, car il est important pour moi, de garder ce côté-ci comme il est, et de continuer à l’alimenter avec des projets personnels, comme je l’ai toujours fait.^^

Je vous dis à très vite !

1 Comment

Add Yours →

Bravo pour ce nouvel axe donné à votre projet que je suivrai avec beaucoup d’intérêt. Quand vous évoquez le plaisir de faire passer un bon moment cela fait écho en moi qui suis en train de lancer des ateliers créatifs nomades dans ma ville!

Laisser un commentaire