Un premier pantalon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une nouvelle fois, heureuse de venir faire un tour par ici, pour présenter mon tout premier pantalon. ^^

Cela faisait plusieurs mois que j’avais en tête de réaliser cette pièce, sans vraiment trouver le courage de me lancer. Je ne maîtrise pas encore très bien les ajustements et j’avais peur de me retrouver avec un pantalon trop grand ou trop petit, sans vraiment savoir comment l’ajuster. Et puis en rédigeant ma liste de projets en septembre, je me suis dit qu’il serait vraiment super d’arriver à faire mon premier pantalon avant la fin d’année. Je me suis donc lancée en essayant de ne pas trop me poser de questions :-).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au départ, je voulais absolument trouver un tissu similaire à mon jean préféré : bleu foncé presque noir, souple et stretch. Cela existe peut-être mais lors de mes recherches, pas moyen de le trouver. Et puis un jour, chez Mondial Tissus, je suis tombée sur une gabardine jaune moutarde, qui m’a semblé très agréable à porter : plutôt souple, mais avec une bonne tenue et toute douce^^. Devant un si joli tissu, j’ai changé d’avis : mon premier pantalon est ainsi devenu jaune :-). Avec le recul, je me demande ce qui m’est passé par la tête, mais en même temps, je me dis qu’une première version dans cette couleur improbable (pour moi) est peut-être une bonne chose (je garde mon futur potentiel superbe tissu bleu foncé pour plus tard 😉 ).

Pour le modèle, je suis partie sur le jean Ginger de Closet case. Ce patron me fait rêver depuis un moment déjà : les détails des poches, les surpiqûres… tout est là pour créer un vrai jean. Je suis une grande fan des jeans ajustés. Mais, je galère de plus en plus à trouver dans le commerce des jeans à ma taille et avec une forme et couleurs qui me conviennent.  Alors l’idée d’arriver à en créer un qui me va et de pouvoir ensuite le reproduire autant de fois que je veux, est un doux rêve, que j’aimerai réaliser. Le modèle Ginger m’a semblé être une bonne base de départ pour essayer d’atteindre cet objectif.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Je suis partie sur la version taille basse proposée par le patron. Mais en le découpant, j’ai eu un gros doute : je trouvais la taille vraiment basse. J’ai superposé mon jean préféré sur le patron et effectivement, il y avait bien une différence de plusieurs centimètres. J’ai donc choisi de remonter la taille de 3 cm. Je me retrouve au final avec un pantalon avec une taille ni trop haute, ni trop basse et cela me convient très bien^^.

img_1941

Ce projet fut l’occasion d’apprendre à réaliser une braguette. J’étais très curieuse à l’idée de comprendre le montage. J’ai trouvé que les explications du modèle étaient assez détaillées pour arriver à un résultat propre. J’ai recommencé plusieurs fois les surpiqûres arrondies du devant. Cela n’était pas forcément nécessaire, mais comme cette partie est bien visible, je voulais que les surpiqûres soient les plus nettes possibles.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La réalisation des poches fut plutôt simple. Ce fut juste un peu long, car je relisais toutes les 5 minutes les instructions pour être sûre de ne pas me tromper :-). Et puis en grande fan des surpiqûres (je serais bien capable d’en mettre de partout, même là où ce n’est pas du tout nécessaire :-)), j’ai pris plaisir à réaliser les poches du devant et du dos. J’ai positionné quelques clous à griffes au niveau des poches (à voir si cela tient, car vu le nombre de surépaisseurs, cela ne me semble pas très solide).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Autre point : les fameux ajustements. Lors de l’essayage, je fus dans un premier temps assez soulagée de voir que j’arrivais à l’enfiler et qu’au niveau des hanches, cela semblait plutôt bien ajusté. Mais par contre, mes cuisses étaient vraiment serrées et ça plissait de partout. J’ai donc repris une première fois la couture extérieure pour élargir de quelques millimètres. Au 2ème essayage, mes cuisses pouvaient de nouveau respirer :-), mais par contre, cela plissait beaucoup au niveau des genoux. J’ai donc repris une nouvelle fois la couture extérieure. Au 3ème essayage, il y avait encore beaucoup de plis (surtout à l’arrière des cuisses). Pour essayer de comprendre pourquoi, j’ai repris mon jean préféré et l’ai superposé. Et après avoir comparé les deux coupes, je crois avoir compris ce qu’il n’allait pas : la fourche était trop échancrée pour mon petit postérieur :-). Malheureusement, dans ce cas, difficile d’ajouter du tissu…

Un peu découragée (vu le temps passé dessus…), mon pantalon a fait un séjour de plusieurs semaines au fond de mon sac de couture. Et puis il y a quelques jours, j’ai repensé à ce défi : finir mon premier pantalon avant la fin de l’année. Je l’ai réessayé et me suis rendue compte que même s’il n’était pas parfait, il était tout de même bien mieux ajusté que certains pantalons de mon dressing… Il valait vraiment la peine de le finir.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et finalement après quelques heures supplémentaires en mode motivée, j’ai pu mettre un point final à ce projet, fière et très heureuse d’avoir retrouvé l’envie de le finir.

Je ne sais pas si je le porterai beaucoup, mais j’ai appris de nouvelles techniques et aimé le réaliser, malgré mon gros découragement en milieu de parcours. J’en referai un, c’est certain. Mais peut-être pas de suite :-). Je me note juste de revoir l’ordre de montage : si cela est possible, je préférai faire la braguette en dernier et me concentrer en premier sur l’ajustement de la fourche et des jambes. D’autres points seront certainement à revoir, mais quand je vois le résultat de cette première version, je me dis que mon rêve de réaliser mes propres jeans n’est peut-être pas si loin^^.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Laisser un commentaire